Investir Vélo, notre avenir en ville ...

Publié le 19 Août 2016

anneau cyclable de Eindhoven (Pays-Bas) - 5000 vélos /jour, en contrebas 25 000 autos /jour

anneau cyclable de Eindhoven (Pays-Bas) - 5000 vélos /jour, en contrebas 25 000 autos /jour

L'explosion de l'usage du vélo dans de nombreuses villes européennes de Copenhague à Strasbourg est une réalité qui a de la difficulté à s'inscrire dans nos villes de la métropole Lilloise et notamment à Roubaix et Tourcoing. Pourtant, l'avenir de nos déplacements, de notre qualité de l'air et de notre santé réside certainement dans les déplacements en vélo. Mais rien en ville, n'est chez nous adapté pour favoriser l'usage confortable et sécure du vélo. Les budgets consacrés aux politiques cyclables sont ridiculement bas et même à la Métropole Européenne de Lille en diminution. Voilà, donc : on recule. On parle du vélo et sur le vélo avec des intentions qui ne traduisent pas dans les choix politiques. Ainsi on se désespère, politique : "le vélo ne marche pas" et on se décourage, cycliste : "dangereux, trajets inadaptés, sites mal équipés, vols". Il est alors vite facile de s'attrister sur le mésusage des habitants des stations de V'Lille, et de se satisfaire hypocritement à la MEL de déshabiller Pierre (Roubaix, Tourcoing...) pour habiller Paul (le Sud de Lille...) n'envisageant même d'interroger la raison de comportements qui ne s'enclenchent pas en faveur du vélo. Quel mauvaise petite économie. Pourtant le vélo est une solution qui permet un énorme retour sur investissement pour des niveaux d'investissements bien plus modestes que ceux des contournements, rond-points et bretelle pour lesquels les élus du passé savent tant se bagarrer. Alors rêvons un peu à ce possible atteignable, en regardant ce magazine de Arte-Futur : Rocades cyclistes, ponts aérien, "serpent vélo", silo souterrains automatisés, "vague verte" ....
Et n'oublions pas le vélo, c'est : la liberté horaire, le porte à porte total, la rapidité en ville, la santé et des économies de budget ...

Intégrer le vélo dans la ville - FUTUREMAG - ARTE

Rédigé par myriamcau.fr

Publié dans #Déplacements

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laurent 27/08/2016 08:39

Les voies cyclables sont trop peu nombreuses, mal entretenues ( peinture effacée, bris de verre, etc ) ou inadaptées ( heresie des voies mixte pieton entre Lezenne et VAscq?!?!!)
La piste cyclable le long des grands boulevard est de plus en plus emprunté, très bonne nouvelle mais il faudrait revoir la synchro des feux!
Je reve d'un Reseau Express VElo pour relier Lens - Seclin -Lille - Roubaix du sud au nord et Armentiere Lomme Cysoing Orchies d'ouest en est