Mission d'enquête gaz de houille en nord pas-de-calais

Publié le 1 Février 2014

Mission sur le gaz de couche en Nord Pas-de-Calais : EELV claque la porte J.-F. Caron : «On a senti que les dés étaient pipés.»

 

01/02/2014 par ANNICK MICHAUD

 

Les élus régionaux d'Europe Écologie Les Verts ont profité des assises de l'énergie, à Dunkerque, pour annoncer qu'ils claquaient la porte de la mission d'enquête sur le gaz de couche aussi appelé gaz de houille. Déjà, leur position suite au voyage d'étude en Lorraine (notre édition de lundi) ne traduisait pas un fol enthousiasme pour cette ressource présente dans le sous-sol de la région. Alors que la mission touche quasiment à sa fin, ils en dénoncent «la méthode et le contenu»: «Nous avions une opposition de fond qu'on a exprimée dès le début, mais nous avions décidé de jouer le jeu. On a senti dès le départ que les dés étaient pipés», dénonce Jean-François Caron, président du groupe EELV au conseil régional.

 

Mission géothermie

 

Leurs reproches portent sur «la méthode et le contenu»: «Nous avions demandé des experts qui n'ont pas été mobilisés. Ceux qui ont été consultés sont juges et partie. Et on n'a aucun résultat sur les retombées en termes d'environnement et d'emplois», plaident Jean-François Caron et Emmanuel Cau, vice-président de la Région.

 

Le coup de sang, très politique, d'EELV ne devrait pas influer sur les suites de la mission: c'est au final l'État qui décidera d'exploiter ou non ces gaz de couche.

 

Dans la droite ligne de leurs choix énergétiques - les énergies renouvelables et surtout pas les énergies carbonées -, les élus EELV ont obtenu le lancement d'une mission sur la géothermie. Elle étudiera «le vrai potentiel géothermique super-prometteur de la région, tant en géothermie profonde(l'extraction, à 5 000 ou 6000m dans le sol, de vapeur à 120ºC)qu'en géothermie basse température, dans le bassin minier», développe Emmanuel Cau. La guerre des missions d'enquête sur l'énergie est déclarée.

 

Rédigé par myriamcau.fr

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article